SHARE
Makhir Todros ou Théodoric ben Judah Zakkai dit Théodoric Ier, mais également Aimeri de Narbonne, fils de Zakkai Yehuda, Exilarque de Babylone, comte d’Autun, DUC DE NARBONNE, marié en 730 environ, avec Aldane d’Austrasia, fille du Roi de France, Charles Martel.

aimery_de_narbonne

Nathan Kalonymus, connu sous le nom de William I de Gellone.

Yakar, connu sous le nom de Guibelin ou Gui Alberic de Narbonne, fils cadet de Theodoric.

Néhémie ha-Makhir, né vers 730, dit Aymer le Chetif, ou Theuderic/Thierry IV, fils de Théodoric, comte d’Autun, marié à Idane/Aldana. Il est mort en 790.

Ava, fille de Thierry IV, a épousé le comte Hugo II de Tours

Isaac Kalonymus, connu sous le nom de Guillaume II de Gellone, né en 755, fils de Thierry IV, il a succédé à son oncle comme roi juif de Septimanie (793-806), 3ème comte de Toulouse (793-806), marié à Guibour aka Orable.

Plus tard, le comte William a pris part à la campagne qui a pris Barcelone des musulmans. William a fondé le monastère de Gellone (804). Il y prit sa retraite en tant que moine (806), où il mourut finalement (28 mai 812). Pour ses exploits, il était connu sous le nom de Saint William.

Le chevalier juif de Saint-Guilhem-le-Désert et le Cycle du roi Arthur

Gérard, (fils de Guillaume II, comte d’Auvergne

Warin/Guerin, dit Aaron de Macon, né en 779, fils de Guillaume II, comte de Macon et Châlons, et comte d’auvergne, il épousa sa cousine Ava, fille de Hugo de Tours, et acquit la villa de Cluny (825 ). Guérin est mort 853.

Nesiya ou Ermengarde de Macon a épousé son cousin Bernard II plantevelue/plantapilosa.

Le nom de Makhir, fils de Manassé, aurait donné l’origine du nom « Amérique »…

L’une des affirmations sur les racines juives de Charlemagne est que sa mère est Bertha, la soeur de Makhir Theodoric ben Judah Zakkai, Judah étant l’exilarque juif et un prince ‘Nassi » de la maison de David.

Charlemagne aurait été appelé par son nom David Kalonymus.

Harald Hildetand, des royaumes danois et suédois, était en fait identifié avec le fils de Makhir Theodoric ben Judah Zakkai, et que Harald était l’ancêtre direct de la ligne masculine du célèbre fondateur de la Normandie et ancêtre des rois anglais : Rollo.

Rollo appartient à la tribu de Juda par l’intermédiaire de Makhir HaNassi, descendant du Roi David, nommé roi juif de Septimanie par Charlemagne en 768, ou par descendance troyenne de Zerah à travers les rois danois.

La femme de Rollo, Poppa, est une descendante de Charlemagne, de même que la femme de son fils William, Sprota, de sorte que les enfants de Rollo et de William partagent un côté maternel directement lié à Charlemagne. Poppa descend paternellement de Charlemagne par son fils Pépin le roi d’Italie (773). L’identité du père de Poppa est difficilement contestable.

Theodorus n’est autre que le roi juif de Septimanie, un État juif romain du sud de la France.

Il est le fils du premier roi juif de Septimanie également appelé Théodoric (Theuderic/ Thierry/ Aimeri de Narbonn / Makhir Todros).

Le « roi juif » de Narbonne

Theodorus (Dietrich/Theodoric/Amery le Chetif/Néhémie/Namon/Aumer ben Aumer) est également connu comme le roi Théodoric de Saxe et comme le duc Namus de Bavière. Lui et ses frères étaient de grands princes guerriers davidiques du temps de Charlemagne.

Le professeur Arthur Zuckerman dans son livre «Une principauté juive dans la France féodale» le confond avec son père qui porte les mêmes noms francs de Theuderic et d’Aimeri. À la mort de son père, Makhir Theodoric, vers 765, Nehemiah Theodoric devient l’exilarque occidental et le leader de tous les juifs de l’Empire romain occidental reconstitué de Charlemagne.

En 775, Nehemiah Theodoric reconquiert l’empire américain de Calalus.

Les Toltèques juifs d’Amérique du nord

Calalus était gouverné par le «Silvanus Tolteczus» [Salomon le Constructeur], le souverain héréditaire de cette ancienne colonie romaine dirigée par les Juifs.

Calalus a été fondé au Ier siècle avant notre ère par l’exilarque babylonien connu sous le nom de Silvanus Ogam ou Silvanus Brabo (exilarque babylonien de Salomon II, Nassi de Mara, souverain de Sumer (Somerset) en Grande-Bretagne), un grand souverain juif romain, soldat et ancêtre du Cygne, les Chevaliers (Barbur haKatzin).

Il possédait également une flotte de navires de commerce appelés navires de Salomon ou Swan. Les navires ont la forme d’un cygne avec des voiles semblables à celles d’un magnifique cygne blanc.

Après la défaite de Silvanus Toltezus, les membres de la famille royale ont été renvoyés en Europe où ils se trouvaient sous la protection de Néhémie Theodorus et de sa famille..

Les Juifs de l’ancien royaume juif romain de Rhoda étaient également connus sous le nom de Rhodiens ou Radhanites et étaient de grands marchands juifs qui contrôlaient les anciennes routes commerciales.

Juifs austrasiens et Radhanites dans le commerce international au Moyen-Age (VIIe-Xe siècles)

La vallée du Rhône et la rivière ont été baptisées du nom de ces marchands Radhanites juifs qui utilisaient la vallée du Rhône comme base pour leur empire commercial.

Beaucoup d’entre eux se sont installés en Irlande au cours des premiers siècles de notre ère, s’unissant à leurs cousins descendus de saint Joseph d’Arimathie.

Isaac Kalonymus, fils de Néhémie, Theodoric [de Ripaurien] était également connu sous le nom d’Isaac le Radhanite. Le récit d’Ibn Khordadbeh sur les Radhanites souligne leur origine quelque part au-delà de la mer de l’Ouest et du pays des Francs.

Au Ve siècle, Calalus faisait partie de l’Empire occidental ressuscité du roi Arthur, descendant des chevaliers du Cygne.

Au huitième siècle, à cause d’un mélange avec les Indiens d’Amérique, l’État était revenu au paganisme. Néhémie Theodorus a dirigé une expédition en 775 pour ramener Calalus à la domination juive et romaine. Il a conquis l’ancienne ville de Rhoda et la loi juive a été rétablie.

Après 4 ans en 779, Nehemiah Theodorus quitta Calalus pour son royaume en France qu’il avait laissé entre les mains de son frère Guillame de Gellone : Mar Nathan Kalonymus (739-793) tué lors de la bataille de Carcasonne.

Il a ensuite nommé un prince britannique Davidique, Jacob, roi juif de Calalus, en tant que régent pour son jeune fils, Israël, marié à la fille de Jacob. Jacob était un descendant du roi Arthur ainsi que de la famille royale juive de Bernicia. Jacob était le chef des colons juifs britanniques à Calalus.

Les colons juifs romains de Calalus au 8ème siècle étaient composés de deux groupes principaux: le groupe juif latin de l’Empire franc et le groupe juif britannique des îles britanniques.

Néhémie Theodoric ha Makhiri régna en Allemagne jusqu’à sa mort en 790 après JC. Il était l’un des principaux conseillers de Charlemagne.

Il découvrit le pays de Calalus par Gérard, membre de la famille des chevaliers du Cygne, qui vint à la cour de Charlemagne dans un bateau orné d’un cygne. Il a épousé Adalis, fille de Néhémie (duc Namon).

Les ancêtres des chevaliers du Cygne étaient venus en Irlande en provenance de Calalus aux IIe et IIIe siècles de notre ère et s’étaient mariés avec les descendants de Nathan le Rouge (Nathan le Rhodan), petit-fils de Mar Joseph d’Arimathie.

Mar Joseph était un petit-fils de Silvanus Ogam ou de Brabo (Barbur), le grand guerrier juif romain qui avait vaincu le géant empereur américain d’Ogam ou Ogier, appelé Druon Antigoon dans les légendes européennes ultérieures. Druon signifie chêne et décrit la stature d’Antigoon.

Lors du retour de Néhémie Theodorus dans l’Empire romain franc en 779, il laissa son frère en tant que souverain juif de Septimanie et devint le souverain juif des terres allemandes de Bavière et de Saxe en Allemagne, sous l’autorité de Charlemagne.

Son fils Isaac Kalonymus, appelé aussi Guillaume de Gellone comme son oncle, deviendra plus tard catholique avec son épouse. On se souviendra de lui comme de saint Guillaume de Gellone. Il a été confondu avec son oncle Nathan Kalonymus (739 d.793), également connu sous le nom de William de Gellone et Toulouse décédé en combattant les musulmans.

Saint Guillaume Isaac de Gellone et de Toulouse, né en 755 est décédé en 814 en tant que moine. Alors nouveau chrétien, il allait rendre visite à son frère Israël Ier de Calalus et le convertit à son catholicisme juif mystique pratiqué par les familles royales et nobles de Europe de l’Ouest. Israël, j’étais devenu le roi de Calalus en 785 après la mort de son beau-père, Jacob.

En 800, Isaac Kalonymus et ses deux frères convertis, Benjamin et Judah, allèrent renforcer la colonie avec 700 soldats. Israël et beaucoup de gens ont embrassé le catholicisme sous l’enseignement des trois frères conversos de la dynastie des Makhiri (Magnarvm).

Israël a établi ses frères en tant que grands prêtres de Calalus. À partir de ce moment, Calalus devient un État catholique juif avec un rituel et une spiritualité dérivés des sources juive et catholique. Israël I Guriat a régné pendant 67 ans, jusqu’en 852, lorsque son fils Israël II lui succéda (852-858).

Saint William Isaac de Gellone resta environ deux ans en Amérique (800-802), il a également découvert les îles de Barzel (Iron / Brésil) qui, à partir de cette époque, furent également connues comme Barzillai ou Barzelay.

Les preuves

De nombreuses sources trouvées dans la mythologie, les légendes, les généalogies et les histoires d’Espagne, de France et d’Irlande et de la Grande-Bretagne, entre autres, prouvent ce lien juif avec l’histoire de l’Amérique, même si les certains se refusent à le voir…

Les objets de culte du Nehushtan, les calices, la menorah et la proéminence de la croix démontrent que la religion de Rhodan Calalus est une sorte de catholicisme juif centré sur des thèmes d’adoration eucharistique. Le Serpent (Nehushtan) élevé dans le désert est un symbole eucharistique du Messie élevé sur la Croix.

Covey écrit: «Outre les noms des rois, beaucoup d’autres objets sur des artefacts bleus à gris plomb-gris clair confirment que la colonie est juive: une menorah avec sept bougies allumées, une paire de gobelets-calices hébraïques (habdalah), des cuillères d’encens, Encens brûlant… et des mots écrits en hébreu soigneusement dessinés… Leur symbole central de la croix, bien que pas étranger à la tradition juive, était atypique… deux des croix étaient des nehushtans… »

Le serpent à plumes associé à Topiltzin en tant que prêtre de Quetzalcoatl rappelle ces Nehushtans qui étaient le symbole de la religion de Rhodan Calalus.

Le grand-père de Topiltzin, Makhir (Americ) Mixcoatl, est également associé au Serpent (nahash) et est connu sous le nom de Serpent des nuages. Ces serpents célestes sont les séraphins de la tradition juive. Le grand-père de Topiltzin, Mixcoatl, est également associé à la couleur rouge «Red» et rhoda signifie rouge. Dans certains comptes, Mixcoatl est désigné comme le père de Topiltzin, mais il existe un désaccord avec cela dans d’autres traditions amérindiennes.

Donald Panther-Yates, dans son livre «Los Lunas Mystery Stone», estime également que les symboles sur les objets ont leur source dans la Kabbale du Royaume juif romain franc de Septimanie plutôt que dans une source maçonnique ultérieure. Il voit également des symboles kabbalistiques sur la pierre de Los Lunas. La Pierre du Décalogue.

465px-10_Commandment_Rock
La pierre du décalogue de Los Lunas au Nouveau-Mexique

La famille

  • 1. Prince Madoc ap Owain de Gwynedd
  • 2. Roi Owain Ier de Galles (1100- 1170)
  • 3. Gryffudd II ap Cynan roi de Gwynedd 1055-1137)
  • 4. Le prince Cynan ap Iago le Rhodan (Chunan ben Jacob ha Rhodri) [1020-1060] épousa la princesse Ragnhild de Dublin
  • 5. Le roi Iago ap Idwal (Jacob ben Israël ha Rhodri) de Gwynedd 1033-1039 [990-1039] [frère cadet de Mar Isaac ha Nehushtan (Huacmar Quetzalcoatl) des Toltèques et du prince Lancelin de Calalus (Lain Calvo de Castille)] a épousé Sussanah de Barcelone
  • 6. Roi Israël VII ha Nehushtan de Rhoda et Calalus 999-1018 Prêtre – Roi des Toltèques 977-999 Roi de Gwynedd 1023-1033 (Idwal of Wales / Topiltzin Quetzalcoatl des Toltèques) [960-1033] marié à Ximena de Rhoda fille et héritière du roi Israël VI
  • 7. Isaac (Huacmar / Huetzin) Prêtre-Roi des Toltèques [930-977] [cousin d’Israël VI de Calalus 955-994]
  • 8. Prince Makhir de Calalus (Meurig / Mixcoatl des Toltèques / Américain) Prêtre-Roi des Toltèques [900-974] [cousin du roi Israël V de Rhoda et Calalus 920-955] épousa Chimalman (Ximena / Chimena ) fille d’Israël IV de Calalus
  • 9. Prince Isaac ha Nehushtan (Quetzalcoatl) de Rhoda Prêtre-Roi des Toltèques [frère cadet du roi Israël IV de Rhoda et de Calalus 883-920] [856-921]
  • 10. Le roi Israël III Septime de Rhoda et de Calalus [832-900] [frère du roi Rhodri Mawr de Gwynedd] marié à Ximena d’Auvergne fille de Makhir Bernard d’Auvergne et de Septimania [fils de Warin de Mâcon 779 fils de St Guillaume de Gellone] et son épouse Ava de la Marche Espagnole [fille de Salomon de la marche espagnole]
  • 11. Le roi Israël II Magnarv (Merfyn / Mermin / Merwan / Makhiri) de Rhoda et Calalus (805-858) épousa Nest of Powys, fille du roi Cadell.
  • 12. Le roi Israël I Guriad ha Makhiri (Magnarvm) de Rhoda et Calalus (770-852) [frère de saint Guillaume Isaac de Gellone, épousa Atala (Ethyl), fille de Jacob ( Iago) de Gwynedd et Bernicia Roi de Calalus (779-785) fils de Cynan (Chunya) de Gwynedd
  • 13. Mar Néhémie Theodorus ha Makhiri (Deitrich / Namon) [735-790] souverain de Ripaurien, Saxe, Bavière (779-790) et roi de Calalus (775- 779) roi juif de Septimanie (765-775)
  • 14. Makhir Todros ben Yehuda (Amorai / Theodoric) [710-765] Exilarch occidental et roi juif de Septimanie

Les légendes

Les légendes de Doon et Ogier sont basées sur les activités de cette famille descendant de Duon (Duon) Antigoon (Ogier) et de Silvanus Brabo (Solomon Barbur).

Les légendes d’Ogier the Dane [fils de Godfred (Cadrod)] et de Doon de Mayence font en réalité référence aux Tuatha de Danaan ou à Dunann, également connus sous le nom de Mananaan ou Maine of America, où se trouvent les têtes d’ogres géantes des Olmèques.

La légende irlandaise de Regamon fait également allusion à cette famille.

https://michaelruark.blog/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://www.terrepromise.fr

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Terre Promise est mon dernier né. Je l'ai fait pour vous, avec l'intention de vous offrir plus d'informations sur le monde juif et son histoire. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur Paypal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Mikhal

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2019/Terre Promise

Print Friendly, PDF & Email