SHARE
Il y a un siècle en Irak, la ville de Mossoul était l’une des plus prospère de la région.

L’histoire juive dans l’ancienne Ninive remonte à plus de 3000 ans. 

L’histoire des Juifs en Irak ou dans le territoire lui correspondant actuellement et dénommé autrefois Mésopotamie ou Babylonie, remonte à l’exil de Babylone, narré dans la Bible, pour se terminer dans les années 1950.

À la suite de la prise de Jérusalem par Nabuchodonosor II en 587 (ou 586) avant l’ère commune (587-586 avant J.-C.), ses habitants sont, selon la Bible, exilés à Babylone et sont à l’origine de la plus vieille communauté de la diaspora juive.

Le judaïsme de Babylone et ses exilarques ont donnés des rois à la France et à l’Europe…

Histoire des Exilarques de Babylone

Au Kurdistan irakien, au 1er siècle de l’ère chrétienne, la maison royale d’Adiabene, dont la capitale est Arbil à 70 km de Mossoul (araméen: Arbala; kurde: Hewlêr), est convertie au judaïsme, de même qu’une part considérable de ses sujets kurdes. Le roi Monobazes, sa reine Hélène, et son fils et successeur Izatès II, semblent avoir été les premiers convertis..

Puis le temps a passé, des religions sont nées, le christianisme de Rome, et plus tard l’islam….. Avec elles, l’antisémitisme, et l’idéologie Nazie.

En Irak l’antisémitisme devient un fléau réellement prépondérant après la défaite de l’Empire ottoman lors de la Première Guerre mondiale.

Le mécontentement populaire est entretenu et cultivé par Fritz Grobba, l’ambassadeur d’Allemagne en Irak de 1932 à 1941, qui fournit généreusement argent, livres et films.

En 1934, des dizaines de fonctionnaires juifs Ministère de l’Economie et des Transports sont mis à pied.

A partir de 1935, le nombre d’étudiants juifs dans les établissements scolaires publics commence à être limité de manière officieuse

En 1936, 300 fonctionnaires juifs sont licenciés dont de nombreux hauts responsables.

Outre le soutien aux mouvements antisémites et fascistes locaux, des intellectuels et des officiers sont invités en Allemagne en tant qu’hôtes d’honneur du parti nazi, notamment le mufti de Jérusalem, Mohammed Amin Al Husseini, et des textes antisémites sont publiés en arabe dans les journaux.

L’ambassade d’Allemagne achète le journal Al Alim Al Arabi (« Le monde arabe ») qui publiera une traduction en arabe de Mein Kampf et des Protocoles des Sages de Sion, outre sa propagande antisémite ordinaire. Elle soutient aussi la formation d’Al-Futuwwa, un mouvement de jeunesse basé sur le modèle des Jeunesses hitlériennes qui envoie un délégué au congrès du parti nazi à Nuremberg en 1938 et accueille le chef des Jeunesses hitlériennes, Baldur von Schirach. En 1939, Al-Futuwwa compte près de 63 000 membres.

« la propagande antisémite était transmise quotidiennement par la radio locale et par Radio Berlin en langue arabe. Divers slogans anti-juifs étaient peints sur les murs sur mon chemin de l’école, tels que : « Hitler tue les parasites juifs ». Les magasins détenus par les musulmans étaient marqués « musulman » de façon à ne pas être pillés dans le cas d’émeutes contre les Juifs. »

Les rumeurs antisémites sont en effet à leur comble en 1941. Des nationalistes arabes percevaient les Juifs de Bagdad comme des sionistes ou des sympathisants sionistes et justifiaient les attaques comme étant une réponse au conflit entre Juifs et Arabes en Palestine… En 1941… 7 ans avant la création de l’Etat d’Israël… De la soit-disant Naqba…

En juin 1941, c’est le « Farhoud »… Il a lieu pendant la fête juive de Chavouot.

Le pogrom dont le bilan officiel est d’environ 180 Juifs tués et de 240 blessés. 586 commerces appartenant à des Juifs ont été pillés et 99 maisons juives détruites. Huit assaillants dont des officiers de l’armée et de la police sont condamnés à mort, après les violences, par le gouvernement irakien. Les dommages causés sont estimés entre 3 et 3,5 millions de livres sterling.

Les Juifs ne sont pas autorisés à enterrer eux-mêmes leurs morts, qui sont récupérés par le gouvernement et enterrés dans une fosse commune.

330px-Farhud_mass_grave
Tombeau commun des victimes du Farhoud, 1946

Un millier de Juifs fuient alors l’Irak, la plupart pour l’Inde, car la Palestine mandataire leur est fermée par les Anglais… Certains réussissent tout de même à passer.

330px-Iraqi_Jews_reach_British_Mandatory_Palestine_after_the_Farhud_pogrom_in_Baghdad_of_1941
Juifs irakiens rescapés du Farhoud, atteignant la Palestine après de nombreuses difficultés, 1941

« Les écrivains arabes de l’époque ne mentionnèrent que vaguement le Farhoud et le décrivirent comme une conséquence de l’activité sioniste au Moyen-Orient »

Que faut-il encore comme preuve de la volonté islamo-nazie de détruire le peuple juif?

Alors que le Monde Occidental Européen est en train de dérouler le « Tapis rouge » à l’islamisation et son corollaire : l’antisémitisme violent, après 2000 ans de pogroms, de spoliation, de massacres, de ghettos, de trains de la mort et de solution finale, ils ne sont pas satisfaits car ils n’ont pas réussi à éradiquer le peuple juif de la terre.

Alors, aujourd’hui le Monde Occidental Européen n’a pas trouvé mieux que de s’allier au Monde Arabo Musulman pour que ce dernier puisse faire ce que l’occident n’a pas pu faire en 2000 ans.

Pourquoi et comment expliquer que ces deux Mondes font tout pour détruire Israël et les Juifs en leur déniant d’avoir un Etat sûr et viable, en voulant lui retirer la Judée Samarie, en voulant diviser Jérusalem, en voulant morceler Israël, en armant et en soutenant les groupes terroristes, en critiquant et en condamnant sans cesse Israël à l’ONU et en les inondant de centaines de millions depuis 70 ans.

Surtout qu’ils s’acharnent à faire porter aux juifs toutes les horreurs qu’ils ont commises eux même.

Aujourd’hui l’ONU vient de lever 110 millions de dollars pour l’agence s’occupant de pseudo-réfugiés arabo palestiniens. 

Pseudos… car les réfugiés dits palestiniens sont les seuls au monde à bénéficier d’un statut héréditaire… Les seuls au monde qui ne sont pas intégrés dans leurs pays hôtes… Les seuls au monde qui pèsent dans la balance d’un hypothétique plan de paix qui vise à détruire Israël…

La haine du Monde Occidental Européen est d’autant plus forte contre les Juifs et Israël, …Qu’il préfère se faire Islamiser plutôt que de reconnaître aux Juifs leur lien indéfectible avec D.ieu et la Terre qui leur a été donnée…

France 24 a eu le culot d’écrire au sujet de la synagogue de Mossoul : « Elle est le témoin d’un temps où musulmans, chrétiens et juifs vivaient à Mossoul ensemble… » Car l’hypocrisie va toujours de pair avec la désinformation…

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://www.terrepromise.fr

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Terre Promise est mon dernier né. Je l'ai fait pour vous, avec l'intention de vous offrir plus d'informations sur le monde juif et son histoire. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur Paypal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Mikhal

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2019/Terre Promise

Print Friendly, PDF & Email