SHARE
Depuis quelque temps, le Mossad, l’agence de renseignement israélienne, est intéressé à recruter des « apprentis espions » orthodoxes.

Comme le prouve sa présence lors d’une conférence pour l’emploi organisée la semaine dernière pour ceux qui ont fini leur service militaire au sein de Netza’h Yehuda, le bataillon orthodoxe de Tsahal.

Parallèlement, il existe une nouvelle organisation, dénommée Pardès, qui, en coopération avec ce même Mossad, s’occupe, elle aussi, de recruter des candidats souhaitant faire carrière dans ce domaine.

Il faut noter, au passage, que certaines unités de la police ont rejoint cette initiative. Qui, avec le temps, pourrait aussi intéresser d’autres secteurs du renseignement.

« Il est crucial d’inclure un éventail de minorités différentes dans un travail donné parce que cela permet de renforcer l’originalité ainsi que la pensée créative et stratégique, a expliqué au Times of Israel le Rav Moshe Kahan, le fondateur de cette organisation.

Il existe un potentiel inutilisé de ressources intellectuelles, poursuit ce dernier. Ils (les anciens étudiants de yeshiva, ndlr) apportent avec eux une pensée critique et analytique qui est unique et ne peut être trouvée ailleurs. Dans le monde des yeshivote, rien n’est, en effet, pris pour acquis ».

Ce qui est certain c’est que cette initiative a rencontré un succès immédiat puisque, pour sa première session qui doit débuter en septembre prochain, 2 000 candidats ont contacté Pardès.

Deux cents d’entre eux ont été sélectionnés pour passer devant un comité d’experts, représentants des services secrets, psychologues et spécialistes du monde orthodoxe. Qui, en fin de compte, en gardera entre 70 et 80. Ceux-ci iront, tout d’abord, pendant un an étudier les matières de base telles que l’anglais et les mathématiques (ce qu’ils ont rarement fait dans le système d’éducation orthodoxe).

Puis, ils devraient poursuivre leurs études dans les universités de Tel Aviv et Ben Gurion (à Beersheva) : certains en informatique et cybersécurité ; d’autres en politique et géopolitique afin qu’ils puissent travailler comme analystes pour le renseignement. Bien entendu, en parallèle, ils continueront à étudier la Torah comme ils en avaient l’habitude.

Source: Actualité juive

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://www.terrepromise.fr

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Terre Promise est mon dernier né. Je l'ai fait pour vous, avec l'intention de vous offrir plus d'informations sur le monde juif et son histoire. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur Paypal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Mikhal

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2019/Terre Promise

Print Friendly, PDF & Email