Non à la querelle

Pour se disputer il faut être deux grâce à cette vidéo tu ne seras plus dans aucune querelle. par: Rav Acher Benchaya Date d’enregistrement : 13/07/2018 Lieu de tournage: rue Shmuel-Hanavi, Jérusalem, Israël

Les vengeurs de la brigade Juive – 1945

Répondre au génocide par le génocide. Les fanatiques qui voulaient empoisonner l'Allemagne. Petit extrait d'une reconstitution historique : La brigade des vengeurs juifs qui sévissait en 1945. Ils avaient un but : empoisonner les allemands : Plan A : empoisonnement des sources d'approvisionnements en eau de plusieurs villes allemandes en provoquant la mort de plusieurs centaines de milliers de personnes. Plan B : empoisonner les prisonniers SS détenus par les alliés dans les camps de prisonniers de guerre : empoisonnement massif.

Bitcoin recrute en Israël

La compagnie minière bitcoin chinoise prévoit de recruter plus de 40 personnes, triplant ainsi l’effectif du centre de Ra’anana. En Chine, le Bitcoin n’est pas une monnaie virtuelle, comme on le dit trop vite. Il a même une existence très matérielle. En septembre dernier, le Washington Post publiait un reportage fascinant sur une mine de Bitcoin située dans les montagne du Tibet. Car oui, le Bitcoin, bien que monnaie sans métal, a besoin de mines. Une mine de Bitcoin, ce n’est pas un trou dans le sol dont on extrairait des Bitcoin. Non, une mine de Bitcoin c’est un hangar plein...

Le vieux cimetière juif de Prague, dernier lieu où repose la légende du Golem

L’histoire du cimetière Il est localisé dans l’ancien quartier juif de Josefov qui est le nom de la vieille ville de Prague. Il fut construit vers 1439 (si l’on en croit la devise de sa plus vieille sépulture) afin de remplacer un autre cimetière nommé « le jardin juif » qui fut découvert lors d’une fouille archéologique sous une rue de la nouvelle ville : Vladislavova. Il sera en activité pendant trois siècles et il sera également considéré comme étant l’une des plus anciennes nécropoles juives d’Europe, jusqu’à ce qu’il soit complètement laissé à l’abandon en 1786 suite à un décret de...

L’armée égyptienne de l’exode biblique, découverte au fond du golfe de Suez

Une équipe d'archéologues sous-marins ont découvert ce qu'il reste d'une grande armée égyptienne du XIVe siècle av.JC, au fond du golfe de Suez, à 1,5 kilomètres au large de la ville moderne de Ras Gharib. L'équipe était à la recherche des restes de navires anciens et d'objets liés au commerce de l'âge de Pierre et de l’âge du Bronze dans la région de la mer rouge, quand ils ont trébuché sur une masse gigantesque d'ossements humains assombrie par l'âge. Les scientifiques dirigés par le professeur Muhammad Abdel Gader et associés à la faculté de l'archéologie de l'Université du Caire, ont déjà récupéré un...